R001_img6_2019.jpg
 

vitalité d’un centre

Les centres de nos villages sont souvent des lieux d’histoire et de mémoire d’une communauté, pourtant pour de multiples raisons ils perdent leur attractivité sociale. Nous sommes intervenus dans ces centres et avons pu nous confronter à cette problématique. 

Afin de concevoir des pôles actifs répondant aux attentes d’un quartier ou d’un village, nous avons chercher à donner la cohérence aux sites d’intervention, soit en travaillant la forme urbaine et la typologie d’un bâtiment, soit en mettant en relation des fonctions existantes en intervenant sur les réseaux et à la polarité d’activité de loisir. La multi-fonctionnalité des sites est valorisée afin de créer une cohabitation dynamique. 

 
 
résidence pré du chêne | Venthône ©nicolas sedlatchek

résidence pré du chêne | Venthône ©nicolas sedlatchek

 

La route cantonale menant à Montana est une césure en plein coeur de Venthône. Le projet renforce la liaison piétonne entre l’esplanade du « Pré du Chêne » et l’espace Pradecourty, déjà constitué de l’école, de la Maison des Rencontres et de la crèche UAPE.

Il apporte une cohérence des fonctions et des flux à l’échelle de la commune en créant une nouvelle centralité, et en complétant l’offre publique par un commerce, un café, un service postal et bancaire, un coiffeur et un CMS.

cohérence de l’implantation

Le site de Pradoucheigno (Pré du Chêne) est idéalement situé pour un programme mixte tel que celui de la résidence pour personnes âgées. Il place nos aînés en plein coeur de la commune de Venthône et de l’activité quotidienne.

L’établissement est devenu la rotule manquante entre le centre du vieux village et le quartier du moulin.


 
 
dvarchitectes-concours-architecture-ems-venthone-schema.jpg
 
école de Granges | Sierre ©lindaphoto.ch

école de Granges | Sierre ©lindaphoto.ch

se fondre dans le tissu villageois

Le vieux village de Granges est situé sur un promontoire, protégé des débordements du Rhône. En son centre, la cour d’école possède depuis toujours une vocation polyvalente. Tantôt parking de l’église ou place de fête en plus de sa fonction première, elle forme le centre névralgique du village.

L’attention est portée sur la perméabilité du site, d’où qu’on vienne, il existe un accès direct à la cour.

L’implantation des volumes a son importance dans cet amalgame de bâtiments dont seules les toitures permettent de distinguer les limites des ouvrages.

La volumétrie de l’agrandissement de l’école de Granges répond à la problématique de l’intégration d’un grand volume (salle de sport) grâce aux toits à pans multiples qui permettent de réduire l’impact visuel du bâtiment.

 
 
 

Les grandes ouvertures font le lien entre l’intérieur et l’extérieur et permettent d’achever la connexion entre vie scolaire et vie villageoise.

Ainsi, les habitants qui circulent à proximité font  partie du tableau offert par les baies vitrées.

L’accent est mis sur des relations visuelles directes et les interactions possibles avec l’environnement. On découvre parfois, dans la percée d’une ruelle ou le décalage entre deux toitures, un aperçu du paysage lointain.

école de Granges | Sierre ©lindaphoto.ch

école de Granges | Sierre ©lindaphoto.ch

 

cohérence du vide

Uvrier est un quartier d’habitation à l’écart de Sion. Il manque cruellement d’un espace de représentation et de sociabilité autour duquel la population puisse se créer une identité.

Le projet de la place de jeux d’Uvrier a permis de créer une nouvelle centralité en réunissant la chapelle, l’école, la place de jeux, le centre de tri et les villas du quartier.

C’est le réseau de chemins qui lie toutes les rues et ruelles environnantes. Ils apportent une grande perméabilité au site.

Les chemins bordent des aires aux fonctions diverses telles que parking, plantations, jeux sur gazon, cour d’école, place de jeux, abris vélos.

Désormais Uvrier possède un vaste parc public convivial, à la disposition des habitants.

 
place de jeux à Uvrier | Sion ©lindaphoto.ch

place de jeux à Uvrier | Sion ©lindaphoto.ch

 
 
 

urbanisme-uvrier-01.jpg
 
 

la rue nous appartient

 
 
rue des Remparts avant les travaux | Sion

rue des Remparts avant les travaux | Sion

 
densité des sous-sols d’une rue

densité des sous-sols d’une rue

la rue à notre service

Elle est un lieu de mobilité et de technicité.

La rue est une voie bordée de maisons ou d’immeubles. Ruelle, rue, avenue, boulevard, leur taille les différencie. Ce sont tous des espaces de circulation dédiés à la mobilité qui font partie d’un ensemble urbain et d’un réseau viaire à plus grande échelle. Ils servent à transiter, à accéder à nos appartements ou livrer nos commerces. Leurs sous-sols contiennent les canalisations et les raccordements aux réseaux d’énergies, essentiels à notre vie quotidienne. Ce sont des liens et des lieux fonctionnels au service de la population.

La ville est en mouvance permanente, on la questionne pour comprendre son évolution, sa dynamique et lui donner sa cohérence. On l’étudie pour la faire évoluer selon les besoins et le contexte. Souvent, la technique devient une opportunité de l’adapter au mode de vie. 

 
 
rue des Remparts pendant les travaux | Sion

rue des Remparts pendant les travaux | Sion

 
 

Réorganiser l’espace urbain

La planification et l’aménagement urbain amènent une qualité à nos centres villes ou nos villages et améliorent leur attractivité. Inverser un sens de circulation, optimiser les surfaces dédiées aux automobiles, diminuer la vitesse autorisée, … et le vide entre nos façades peut se transformer en lieu de vie.

De cette manière, la rue des Remparts est devenue « L’espace des Remparts », un lieu où les seuils ont disparus et où la planification a permis une mixité des fonctions et des utilisations. 

place et rue des Remparts | Sion

place et rue des Remparts | Sion

 
avenue du Midi printemps 2019 | Sion

avenue du Midi printemps 2019 | Sion

L’Avenue du Midi a commencé sa transformation. Les travaux ont pour objectif d’assainir les réseaux d’eaux usées et d’eaux claires. Les réseaux industriels seront remis à neuf et complétés. La réorganisation des voies de circulation est une belle occasion de s’approprier l’espace gagné sur la voiture en organisant des surfaces dédiées aux piétons à l’ombre des micocouliers de l’avenue. 

 
 
la future avenue du Midi©pixiform

la future avenue du Midi©pixiform

 
rue de Condémines Ouest | Sion

rue de Condémines Ouest | Sion

identité et convivialité 

Les rues agrémentées par du mobilier urbain ou des plantations pourront être utilisées pour le délassement, l’installation de terrasses et l’utilisation des commerces. Elles peuvent aussi devenir le lieu de référence d’un quartier. La rue de Condémines Ouest est une connexion de mobilité douce importante ; elle est aménagée en rue de quartier. D’immenses jardinières rythment la rue et lui confèrent une atmosphère domestique. La fontaine, les candélabres, les tables et chaises disposées aux extrémités créent des placettes informelles à la disposition des habitants du quartier.

La rénovation de nos rues offre de réelles opportunités d’adapter la ville aux besoins et aux préoccupations actuelles. Elles sont embellies, elles deviennent plus résilientes, plus conviviales et participent à la métamorphose des espaces publics.

 
 
rue de Condémines Ouest | Sion

rue de Condémines Ouest | Sion

 
ligne-01-01.jpg
 
 
nouvelle école et uape - granges

nouvelle école et uape - granges

résidence pré du chêne - venthône

résidence pré du chêne - venthône

espace des remparts - sion

espace des remparts - sion